Alexandre Garnier, assassiné (Ventabren, 22 décembre 1748)

  • Registre des BMS de Ventabren
  • Texte transmis par Laurence Dore
« L’an mil sept cent quarante huit et le 22 décembre on a trouvé dans le terroir de ce lieu de Ventabren quartier dit Malvala un homme assassiné paroissant agé de vingt cinq à vingt huit ans ayant les cheveux longs plats et roux de même que les sourcils et la barbe, la face ovale, d’une taille moyenne et revêtu d’un habit de cadis gris, ayant par dessous un corcet de cadis blanc, culotte blüe, des guetes de cadis roux, et suivant un bourdereau ou mémoire qu’on a trouvé dans un porte lettre qu’il avoit dans une de ses poches, il y a lieu de presumer qu’il s’appeloit Alexandre Garnier, et les formalités de justice en pareil cas requises ayant été observées par les officiers de justice de cedit lieu, nous curé soussigné avons été requis par ces mêmes officiers de luy accorder la sépulture ecclésiastique, à quoy ayant adhéré, ledit cadavre a été enseveli avec les cérémonies de l’église au cimetière de la paroisse aux présences de Sieur Antoine Giraud lieutenant de juge, de Sieur Claude Imbert consul et greffier de la juridiction, d’Honoré Floupin procureur juridictionnel, et de nous curé soussigné. »

Rippert curé

Photographie : DR.