Anselme Mathieu (1828-1895), le poète contesté

anselme-mathieu

Anselme Mathieu, un des sept primadié du Félibrige, est celui qui a eu le moins d’influence sur la renaissance provençale. Il ne signe que quelques poèmes publiés dans l’Arma­na, sous le pseudonyme de Felibre di Poutoun.
Il est né le 21 avril 1828 à Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse) du mariage de Étienne-Hilarion, cultivateur, et de Claire Astier. Il a une sœur jumelle, Marie-Caroline, qui meurt à l’âge de 19 jours, le 10 mai 1828. C’est élève au collège du pensionnat Dupuy (actuellement rue Louis-Pasteur à Avignon) qu’il fait la connaissance de Frédéric Mistral. Les deux garçons ont pour professeur Joseph Roumanille. Depuis cette époque, tous deux développent une solide amitié.
Propriétaire terrien, comme son père, il vit à Châteauneuf-du-Pape et gère ses propriétés. Le 26 juin 1861, à l’âge de 33 ans, il épouse une jeune fille de 18 ans, Thérèse-Hélène Establet, dont il n’a pas d’enfant.
Anselme Mathieu publie en 1862 son seul recueil de poèmes, La Farandoulo. Mistral en fait la préface. Les mauvaises langues iront dire que Frédéric Mistral aurait écrit la totalité de l’ouvrage, laissant à Mathieu la paternité de l’œuvre dans le but de grossir les rangs des membres actifs du Félibrige.
Mais ceci n’est que pure spéculation de la part des détracteurs du Félibrige. Les spécialistes de la renaissance provençale s’accorde à dire qu’Anselme Mathieu a bien écrit de sa main son recueil. Mistral en ayant fait, à la rigueur, la correction.
Mathieu disparaît le 8 février 1895 dans sa commune natale, à l’âge de 67 ans.

Lire La Farandoulo sur Google Livres, en provençal avec sa traduction française

Généalogie

Génération 1

1 Anselme-Hilarion Mathieu, propriétaire, né le 11 avril 1828 à Châteauneuf-du-Pape (84), y décédé le 8 février 1895.
Marié le 26 juin 1861 à Châteauneuf-du-Pape (84), avec Thérèse-Hélène Establet, née le 1er janvier 1843 à Châteauneuf-du-Pape, fille de Alexis, agriculteur, et de Marie-Anne Reboul.

Génération 2

2 Étienne-Hilarion Mathieu, cultivateur, né le 4 décembre 1791 à Entraigues (84), décédé le 8 octobre 1856 à Châteauneuf-du-Pape (84).
marié le 1er décembre 1813 à Châteauneuf-du-Pape (84), avec
3 Claire Astier, née le 12 brumaire an VI à Châteauneuf-du-Pape (84), y décédée le 21 février 1864.

Génération 3

4 Jean-Joseph Barthélémy Mathieu, né le 2 juillet 1756 à Châteauneuf-du-Pape (84), décédé le 8 mai 1811 à Entraigues (84).
marié le 29 juillet 1783 à Entraigues (84), avec
5 Marie Moulin, née le 24 septembre 1761 à Entraigues (84), décédée après 1811.

6 Jean Charles Louis Astier, notaire, né le 13 août 1743 à Avignon (84), paroisse Notre-Dame-la-Principale, décédé le 31 janvier 1827 à Châteauneuf-du-Pape (84). veuf de Anne-Marguerite Coquibus.
marié le 29 octobre 1793 à Châteauneuf-du-Pape (84), avec
7 Élisabeth Avril, née le 5 juin 1753 à Châteauneuf-du-Pape (84), y décédée le 5 octobre 1833. Veuve de Joseph-Claude Discour.

Génération 4

8 Jean-Joseph Mathieu, né à Jonquières (84).
marié le 28 novembre 1747 à Châteauneuf-du-Pape (84), avec
9 Thérèse Perche, née le 22 octobre 1729 à Châteauneuf-du-Pape (84).

10 Antoine Moulin, décédé le 17 août 1783 à Entraigues (84).
marié avec
11 Catherine Mille

12 Jean Joseph Ignace Astier, avocat, né vers 1695, décédé le 27 septembre 1763 à Avignon (84).
marié le 4 janvier 1721 à Avignon (84), paroisse Saint-Geniès, avec
13 Thérèse Boisselin, décédée avant 1793.
Note : mariage non filiatif.

14 Jérome Avril, cultivateur , né vers 1723, décédé le 26 octobre 1790 à Châteauneuf-du-Pape (84).
marié le 28 avril 1750 à Châteauneuf-du-Pape (84), avec
15 Claire Establet

Génération 5

16 Guillaume Mathieu
marié avec
17 Marguerite Laffanours

18 Mathieu Perche
marié avec
19 Thérèse Establet

28 André Avril, né vers 1683, décédé le 22 juillet 1763 à Châteauneuf-du-Pape (84).
marié avec
29 Claude Bonnel

30 Barthélémy Establet, décédé le 16 janvier 1753 à Châteauneuf-du-Pape (84).
marié avec
31 Paule Lucresse Bègue

  • English