Appel à la croisade (Marseille, 28 mars 1517)

Portrait de Selim, John Young, 1815.

Portrait de Selim, John Young, 1815.

Les temps étaient certes ré­volus et l’on était sorti du Moyen Âge depuis de nom­breu­ses décennies. Pourtant, le 28 mars 1517, les autorités ecclésiastiques de la ville de Marseille appelèrent à mener une croisade contre l’empereur turc, Sélim. Devant toutes les portes des églises de la ville, on incita tout homme en âge de prendre les armes de partir en guerre. Sélim s’était en effet emparé de l’Égypte et s’avançait maintenant dangereusement vers la Palestine et cette situation était considérée comme provocatrice par les chrétiens de l’époque.
Aussi, dès le matin du 28 mars, pénitents et moines, tous nus-pieds, sortirent en procession de la cathédrale et un père dominicain suivait le cortège. Arrivé devant les églises et les chapelles, il lisait le bref du pape Léon X qui demandait le concours des croyants de France contre les succès de l’empereur musulman.
Après la lecture des exhortations, on se livrait à des prières et à des psaumes de pénitence.
Malgré tout, la croisade n’eut jamais lieu, quoiqu’elle eut été publiée dans toute la chrétienté. Personne ou presque se porta volontaire…