Arrestation d’un jeune évadé du pénitencier (Aix-en-Provence, 4 août 1873)

L’an mil huit ent, etc.

Devant nous, Hivert Pierre Antoine, commissaire de police, etc.

S’est présenté le sieur Mourier Henri, garde-champêtre de la commune d’Aix, lequel nous a déclaré que, faisant sa tournée habituelle, étant parvenu au pont des Trois-Sautets, il a aperçu un individu étranger à la localité, auquel il a demandé l’exhibition de ses papiers. Il a répondu n’en point avoir et se nommer Morin Louis, âgé de 16 ans, né au Bourg-Saint-Andéol (Gard), habiter à Lapalud (Vaucluse), être évadé du pénitencier de Beaurecueil samedi dernier à huit heures du matin, avec deux de ses collègues, les nommés Jean Marius-Eugène, âgé de 19 ans, né à Mornas (Vaucluse) et Rigaud Antoine, âgé de 18 ans, né à Pierrelatte (Vaucluse) (1).

Nous l’avons mis en état d’arrestation et fait écrouer à la maison d’arrêt d’Aix, à la disposition de M. le Procureur de la République.

Fait à Aix, etc.


1. Pierrelatte se trouve en réalité dans la Drôme (26).

  • Source : Archives municipales d’Aix-en-Provence, I1-15, n°369.