Assassinat de religieux (Manosque, 4 août 1792)

« Les clubistes de Marseille […] provoquèrent un [attentat] peu après, à Manosque en Provence. Par leurs lettres et leurs émissaires, ils firent arrêter trois prêtres, l’abbé Pochet, prébendier à Manosque, l’abbé Reyra,desservant de Meyrasse, et Vial, curé de Céreste. Ils étaient tous réfugiés à Meyrasse, ils en furent arrachés au commencement d’août, et traînés à Manosque où on arrêta aussi le 4 août le père Ponthion, franciscain de l’Observance et supérieur de la maison de son ordre à Manosque ; celui-ci était septuagénaire. On les traîna tous les quatre dans un champ planté d’amandiers près Manosque, on les accabla d’outrages et de coups, et enfin on les pendit aux arbres du champ. »
  • « Mémoires pour servir à l’histoire ecclésiastique pendant le dix-huitième… », par Michel Joseph P. Picot, 1856, p. 191.

Faits divers de Manosque