Une blague peu appréciée (Ménerbes, février 1879)

« Tout se perd. Même le respect au président. »
C’est ce qu’ont dû se dire les habitants de Ménerbes, petite commune de Vaucluse, en ce mois de février 1879.
Jules Grévy. DR.

Jules Grévy. DR.

La scène se passe au café du village. Un groupe d’amis décide de faire une blague et habillent un des leurs en pantin, lui noircissent les mains et le visage et, grimé de la sorte, l’individu s’approche de quelques clients tandis que son comparse annonce :
« J’ai l’honneur de vous présenter M. Jules Grévy, président de la République française. »
Évidemment, la plupart d’entre eux sont alors avinés et c’est dans cet état que, après avoir épuisé leur blague auprès des clients, il leur vient à l’idée d’aller faire la même au notaire de Ménerbes, Me Grangier. À lui aussi on va présenter « le président de la République ».
Mais l’officier public ne goûte guère la plaisanterie et va déposer une plainte qui va impliquer 15 personnes qui seront entendues par le juge d’instruction d’Apt, notamment le cafetier Michel et l’individu qui s’était déguisé.
  • Source : Le Petit Méridional, cité par Le Petit Parisien, 2 mars 1879.
Faits divers de Ménerbes