Brûlée vive (Aix-en-Provence, 17 décembre 1895)

feu« Pendant que Mme Blanc se chauffait devant sa cheminée, dans son logement, avenue Victor-Hugo, 17, une étincelle communiqua le feu à ses vêtements. Elle appela au secours mais, malheureusement, personne n’entendit ses cris désespérés.
Ce n’est que plus tard que des voisins, sentant le brûlé, relevèrent la pauvre octogénaire. Ce n’était plus qu’un cadavre littéralement carbonisé.
Que l’on juge du désespoir de sa fille, professeur de musique, absente la journée et retrouvant dans cet état sa pauvre mère qu’elle avait laissée pleine de vie et de santé. Dans ces tristes circonstances, nous adressons à Mlle Blanc nos vives condoléances. »
  • English
  • Le Mémorial d’Aix, 18 décembre 1895, n° 101.
  • Photographie : DR.