13 – Aix-en-Provence

Il oublie son or à l’auberge (Aix-en-Provence, 2 juin 1776)

« Du 6 juin 1776, pardevant nous Maire, consuls et assesseur, lieutenants généraux de police, le sieur Pierre André Siaut, de la ville de Gignac (1) en Languedoc, négociant à Marseille, a exposé qu’étant arrivé le deux du courant à l’auberge de la Mule-Blanche au faubourg de cette ville, tenue par le sieur Abrard, hôte, on l’avait conduit dans une

Honorée ne veut pas d’un mari qu’on lui a choisi (Aix-en-Provence, 27 janvier 1457)

L’an comme dessus et le vendredi 27 janvier, tous doivent savoir que […] au temps du contrat de mariage entre le noble Jacques Isoard, décédé, seigneur d’Esparron, d’une part, et noble et honnête dame Constance Hugolene, veuve de Monachi, comme on le sait, le dit Jacques, décédé, a promis de donner en époux et mari Louis Isoard, son fils, à

L’arrestation de trois mendiants (Aix-en-Provence, 4 janvier 1803)

« Ce jourd’huy, quatorze nivôse an onze de la République française, nous com[missai]res de police, instruits que dans le cabaret du nommé Escoffier dit la Marchante, il s’y trouvait différents individus sans aveux, avons donné des ordres à nos agents pour amener les dits individus pardevant nous, lesquels emmenés au nombre de trois, un homme et deux femmes, interrogés savoir,

Un nouveau pressoir à huile

pressoir-olives

En 1786, Maître Delui, menuisier, écrit aux consuls et assesseurs du pays d’Aix une lettre dans le but de vanter les qualités de son invention : un pressoir à huile qu’il dit révolutionnaire, puisqu’il ne nécessite que trois hommes au lieu des neuf qu’emploie un pressoir traditionnel.

Violence gratuite autour d’une bicyclette (Aix-en-Provence, 3 avril 1899)

bicycle

Sources : Archives municipales d’Aix-en-Provence, I1/21 n°176 L’an 1899, devant nous Comte Auguste, commissaire central de police à Aix (Bouches-du-Rhône), Se présente l’agent de police Beaussan, lequel nous fait le rapport suivant : « Hier soir, vers 6h40, me trouvant de service en ville et passant sur la place de la Rotonde, j’ai vu un rassemblement sur la place des Marronniers, en face