13 – Aix-en-Provence

Restauration du Parlement de Provence (Aix-en-Provence, 15 janvier 1775)

Gallois de La Tour, premier président du Parlement de Provence restauré en 1775.
(médaille en bronze d’Augustin Dupré)

[caption id="attachment_6884" align="alignleft" width="293"] Gallois de La Tour, premier président du Parlement de Provence restauré en 1775.(médaille en bronze d’Augustin Dupré)[/caption] « Le 15e du mois de janvier 1775, Monsieur de Rochechoix en qualité de commandant du Roy en cette province avec Monsieur de Maruille ayant les mêmes ordres, ont installé l’ancien Parlement.

Interdiction d’enterrer dans l’église
(Aix-en-Provence, 6 janvier 1777)

Une église et son cimetière
(gravure de Claude Sauvageot)

[caption id="attachment_5901" align="alignleft" width="300"] Une église et son cimetière(gravure de Claude Sauvageot)[/caption] « Nous avons cessé d’ensevelir les morts dans notre église le 6e janvier 1777 par rapport à l’arrêt général de Sa Majesté qui a été homologué au Parlement pour les ensevelir aux cimetières. » [Frère Paul sacristain des Cordelliers] Registre de sépultures, couvent des Cordeliers, 202 E 100.

Sur la mort du pape Clément XIV (Aix-en-Provence, 9 octobre 1774)

Le pape Clément XIV

[caption id="attachment_6014" align="alignleft" width="261"] Le pape Clément XIV[/caption] « Le couvent a satisfait la pompe funèbre de notre très saint père le pape Clément [Laurens Ganganelly] septième souverain pontife des anciens Cordeliers de notre couvent des Saints-Apôtres de la ville de Rome, âgé de 70 ans quatre mois et dix jours, souverain pontife qui a été regretté de tous les

Les Orcin, une famille provençale

orcin

La famille Orcin est originaire de Brignoles, dans le Var, mais s’installe à Aix dans les années 1720, bien qu’ils y aient des attaches bien auparavant. Armes : d’or, à l’ours en pied, de sable. Les premiers porteurs connus sont les suivants : 1. Melchior d’Orcin, reçu conseiller du roi et greffier criminel en la cour du Parlement le 10 mai 1625.

Un suicide à l’hôtel de la Mule-Noire (Aix-en-Provence, 20 octobre 1862)

« Lundi dernier, vers 3 heures et demie après-midi, un suicide a eu lieu dans l’hôtel de la Mule-Noire. Un individu, qui se faisait appeler Audibert et s’intitulait étudiant, de passage à Aix, s’est tiré un coup de pistolet dans la tête. La mort a été instantanée. Les constatations ont fait connaître que ce malheureux s’appelait Porcator Étienne Honoré.

La poissonnière de Provence, qui est-elle ?

poissoniere

Le terme de « poissonnière » n’a pas vocation à complimenter la personne qu’il désigne. On l’utilise aujourd’hui pour qualifier une femme à l’exubérance vulgaire mais il faut dire que les poissonnières d’hier ne faisaient rien pour soigner leur réputation. Une poissonnière (peissouniero en provençal, piscaria en latin médiéval) est bien entendu une vendeuse de poisson.

Trois morts au pont de l’Arc (Aix-en-Provence, 19 février 1793)

pont-de-larc-aix

Aujourd’hui dix-neuf février mil sept cent quatre-vingt-treize, l’an second de la République française, à six heures du soir, par devant moi notable et officier public de la commune d’Aix soussigné, est comparu le citoyen Joseph Reymon Marie Isle-Saint-Martin, juge de paix des sections des Sans-Culottes et de l’Union de cette ville, officier de police, assisté du citoyen Joseph Antoine Pradié,