13 – Aix-en-Provence

Une ten­ta­ti­ve de sui­ci­de à la ca­ser­ne (Aix-en-Pro­vence, 5 no­vem­bre 1896)

Le champ de manœuvres de la caserne d'Aix. DR.

Sources : Archives municipales Aix-en-Provence I1-20, n° 821 L’an mil huit cent quatre-vingt-seize et le cinq novembre à 7 heures du soir, Nous Champion Hildebert Commissaire central de police à Aix (Bouches-du-Rhône) Informé qu’un individu se trouvait couché au milieu du champ de manœuvres, étant atteint de fortes coliques et ayant de l’écume à la bouche, nous sommes transportés immédiatement sur

Mort de l’enfant d’un malheureux (Aix-en-Provence, 15 mars 1826)

vue-generale-aix-panorama

« Le commissaire de police (arrondissement sud) à Monsieur le Maire, chevalier de l’ordre royal de la Légion d’Honneur, à Aix, Monsieur le Maire1, J’ai l’honneur de vous informer qu’un enfant mâle d’environ quatre à cinq ans a été trouvé aujourd’hui sur les cinq heures du soir, étouffé dans des bourbes que l’on avoit retiré d’un bassin du jardin que le

Les maires d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Émile Rigaud. © BnF.

XVIIIe siècle Jean ESPARIAT (10 février 1790-11 novembre 1790) Toussaint Bernard ÉMERIC-DAVID (11 novembre 1790-1er septembre 1791) Jean ESPARIAT (1er septembre 1791-20 septembre 1792) Laurent Elzéar PERRIN (1792-24 juillet 1793) MÉRIAUD (24 juillet 1793-28 septembre 1793) (Commissaire) J. L. EMERIC (28 septembre 1793-17 février 1796) (Commissaire).

Les trafics d’un employé à l’octroi (Aix-en-Provence, 9 février 1873)

Sources : Archives communales, cote I1, art. 15, n°171 (9 février 1873)L’an mil huit cent, etc. (sic) à quatre heures du soir,Par devant nous, Monge Hippolyte, commissaire de police, etc.S’est présenté l’agent Louvière, lequel a déclaré ce qui suit: « Je viens d’arrêter un individu d’Aix que j’ai trouvé vendant sans autorisation des livres sur la voie publique.