13 – Aix-en-Provence

Un vol à l’auberge du Cours (Aix-en-Provence, 17 janvier 1803)

Le Cours Mirabeau en 1792, par Meunier; BnF.

Ce jourd’huy vingt huit nivôse an onze de la République française, pardevant nous, commissaires de police et dans notre bureau, s’est présenté le citoyen Louis Benet, propriétaire domicilié à Marseille, lequel nous a déclaré que hier, vingt-sept sur les six heures du soir, arrivant de Marseille dans une voiture conduite par le nommé Brémond, garçon voiturier résidant à Marseille, arrivés

Bagarre à l’abattoir (Aix-en-Provence, 27 mai 1874)

Jean Frédéric Wentzel  (1807-1869), Le boucher, lithographe, 1847, Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Jeune homme, par P. Letuaire (XIXe s.) L’an mil huit cent, etc. Nous, Jean Baptiste Finet, commissaire de police de la ville d’Aix, Informé que le nommé Guyot Léon, âgé de 17 ans, garçon boucher, demeurant rue Grande-Saint-Esprit, avait, ce matin, à l’abattoir, été frappé et blessé par le nommé Gilly Baptistin.

Baptême d’un Turc (Aix-en-Provence, 1er avril 1730)

Cardin Lebretpar Hyacinthe Rigaud (1712)Le nommé Ali Mustafa, Turc de nation du royaume de Maroc, âgé d’environ trente et deux ans, instruit de la religion catholique, a été baptisé le premier avril mil sept cent trente par monseigneur l’illustrissime et révérendissime Jean Baptiste Antoine de Brancas, archevêque d’Aix, et a reçu le nom de Jean-Baptiste.Le parrain, haut et puissant seigneur

Alphonse Angelin (1815-1907), peintre aixois

aixhv

Alphonse Angelin (Aix-en-Provence, 30 octobre 1815–id., 20 janvier 1907) est un peintre provençal. Biographie Il obtient une médaille d’or au salon de 1840 pour sa toile L’Ecce Homo, mais il apparaît deux autres fois sur le livret : en 1842 pour les Prisonniers arabes de la Sikkak à Marseille[1] et en 1847 pour Le Sacrement du mariage[2].