13 – Aix-en-Provence

Un troupeau paissant illégalement (Puyricard, 22 janvier 1773)

Du vingt trois janvier mil sept cens soixante treize à neuf heures du matin, est comparu au greffe de Perricard et pardevant nous greffier soussigné, noble Charles de Rians Saint-Vincens, fils de noble Pierre Jean Louis de Rians Saint-Vincens, écuyer demeurant à Aix, lequel, moyennant serment, a exposé que le jour d’hier à quatre heures et demy de relevée, il

Cambriolage chez Antoine Mourgues (Aix-en-Provence, 21 mars 1874)

L’an 1800, etc.Par devant nous, Hivert, Pierre-Antoine, commissaire de police de la ville d’Aix, etc.S’est présenté le sieur Mourgues Antoine, âgé de 37 ans, de la maison Angelin et Mourgues, fabricants d’allumettes, au cours des Minimes, à Aix, lequel nous a déclaré ce qui suit :« Ce matin, vers 8h00, en descendant à mon bureau qui prend jour sur un

Le cours Sextius d’Aix-en-Provence

cours-sextius

Le cours Sextius a reçu son nom en 1811 en mémoire de l’illustre fondateur de la ville, le général romain Caius Sextius Calvinus. Cette dénomination résolument païenne entre dans l’esprit de la société post-révolutionnaire de 1811 qui veut en finir avec les noms de saints, au profit de héros plus glorieux et belliqueux.

Guillaume Garçonnet (1541-1543), premier président du Parlement de Provence

guillaume-garconnet

Guillaume Garçonnet (ou Garçonet) exerçait deux charges au Parlement de Provence, celles d’avocat général et de Garde des Sceaux [1], lorsqu’il fut élevé à la présidence, de laquelle il fut pourvu par lettres patentes de François Ier émises à Châtellerault le 18 juin 1541. Ce magistrat était de Poitiers et avait été conseiller au Parlement de Turin, avant de venir en Provence.

Le château Grimaldi de Puyricard

grimaldi-puyricard

Le château Grimaldi se situe à Puyricard, sur la commune d’Aix-en-Provence. Il doit son nom à l’archevêque d’Aix Jérôme Grimaldi-Cavalleroni (1597-1685) qui en avait fait sa demeure de 1655 à sa mort. Ancienne demeure des seigneurs des Baux, le château était d’un luxe époustouflant. On dit qu’il comptait 365 fenêtres, autant que de jours dans une année.