13 – Eyguières

Les gardes-champêtres du canton d’Eyguières (Eyguières, 31 décembre 1857)

Sources : Archives municipales d’Arles, cote J3 Commissariat du canton d’Eyguières.Eyguières, le 31 décembre 1857Monsieur le Commissaire Central (1) J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint l’état de service et la conduite des gardes champêtres du canton.1° Le garde Matheron est toujours le serviteur le plus zélé, dresse de lui-même les procès-verbaux, rend compte de ce qu’il apprécie, exécute les bons conseils

Brève histoire d’Eyguières

eyguieres-eglise

Castrum de Aqueria au XIe siècle. Située à l’extrémité nord-est de la plaine de la Crau, Eyguières existait avant l’arrivée des Romains et se trouve sur le passage de l’ancienne voie Aurélienne. On a retrouvé de cette époque des sépultures dans le vallon des Vignes, ainsi qu’une nécropole gallo-grecque au mont Menu. Comme son nom l’indique, Eyguières une cité d’eaux.

Eyguières au XIXe siècle

eyguieres-cours-panorama

Le village d’Eyguières ne semble pas antérieur au XIe siècle. C’est en effet à compter de cette période que l’on constate l’existence d’une agglomération sur l’emplacement de l’actuel village. Auparavant, les traces d’habitat se retrouvaient plus au nord, dans le quartier de Sainte-Cécile, et surtout à Roquemartine, autour de l’ancien château.