13 – Marseille

Le quartier Mazarin ou l’Aix du XVIIIe siècle

Rue Goyrand.© Jean Marie Desbois, 2012.

[caption id="attachment_5773" align="alignright" width="300"] Rue Goyrand.© Jean Marie Desbois, 2012.[/caption] « Par lettres-patentes données à Paris au mois de janvier 1646, enregistrées au parlement d’Aix le 15 février de la même année, le grand roi Louis XIV permit à messire Michel Mazarin, archevêque d’Aix, de faire enclore dans la ville le faubourg Saint-Jean, le jardin et les prés de l’archevêché, depuis

L’attaque de la Messagerie (Aix-en-Provence, 3 décembre 1812)

Sources : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48. Les commissaires de police de la ville d’Aix à Monsieur le Maire. Monsieur, Nous avons l’honneur de vous faire passer un extrait de procès-verbal constatant l’arrestation de la Messagerie de Lyon à Marseille par deux personnes armées de pistolets et d’une carabine au bas de la descente d’Avignon.

Marie Souche a été arrêtée (Marseille, 19 juin 1812)

© Christophe Fouquin - Fotolia.com

Source : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48 À Monsieur le Commissaire général de police de la ville de Marseille Monsieur le Général, J’ai l’honneur de vous rendre compte qu’en vertu de vos ordres, j’ai arrêté ce matin la nommée Marie Souche, prévenue de vols, native d’Istres, âgée de 23 ans, laquelle vous avait été signalée par MM.

L’assassinat du bon père Olive (Marseille, 13 janvier 1793)

eglise-saint-ferreol-marseille

Pierre Pourrière était le curé de la paroisse de Saint-Ferréol-le-Vieux. Il était très connu pour ses prédications en langue provençale, il mourut en 1747. Son neveu, Mathieu Olive, lui succéda. C’était un homme simple, bon, totalement consacré aux pauvres et aux malheureux à qui il donnait tout ce qu’il possédait. Il demeura curé de Saint-Ferréol jusqu’à la Révolution.

Pascal Coste (1787-1879), architecte marseillais renommé

coste

Xavier Pascal Coste, dit Pascal Coste, est né à Marseille le 26 novembre 1787 d’un père figurant parmi les principaux menuisiers de la ville. Se rendant compte des capacités intellectuelles et artistiques de son fils, il lui fit commencer des études chez Penchaud, architecte du département et de la municipalité. En 1814, il fut reçu aux Beaux-Arts de Paris.

Relaxés de Provence sous la Terreur

terreur2

17 brumaire an VIII (8 nov. 1799) (Tarascon) – Pierre Ther, aubergiste, 32 ans, né et habitant à Tarascon, acquitté de l’accusation selon laquelle il aurait favorisé l’évasion d’un prisonnier détenu au château-fort de Tarascon. 19 brumaire VIII (10 nov.