13 – Marseille

L’assassinat du bon père Olive (Marseille, 13 janvier 1793)

eglise-saint-ferreol-marseille

Pierre Pourrière était le curé de la paroisse de Saint-Ferréol-le-Vieux. Il était très connu pour ses prédications en langue provençale, il mourut en 1747. Son neveu, Mathieu Olive, lui succéda. C’était un homme simple, bon, totalement consacré aux pauvres et aux malheureux à qui il donnait tout ce qu’il possédait. Il demeura curé de Saint-Ferréol jusqu’à la Révolution.

Pascal Coste (1787-1879), architecte marseillais renommé

coste

Xavier Pascal Coste, dit Pascal Coste, est né à Marseille le 26 novembre 1787 d’un père figurant parmi les principaux menuisiers de la ville. Se rendant compte des capacités intellectuelles et artistiques de son fils, il lui fit commencer des études chez Penchaud, architecte du département et de la municipalité. En 1814, il fut reçu aux Beaux-Arts de Paris.

Relaxés de Provence sous la Terreur

terreur2

17 brumaire an VIII (8 nov. 1799) (Tarascon) – Pierre Ther, aubergiste, 32 ans, né et habitant à Tarascon, acquitté de l’accusation selon laquelle il aurait favorisé l’évasion d’un prisonnier détenu au château-fort de Tarascon. 19 brumaire VIII (10 nov.

Deux pauvres jumelles (Marseille, 2 août 1734)

« Le 2 août 1734, Thérèse du Tafetas-Rouge et Anne du Tafetas-Blanc, soeurs jumelles apportées de l’Hôtel-Dieu ont été baptisées aujourd’hui, de parrain de Thérèse Jean Joseph Varlaque et de la marraine Magdeleine Estelle, le parrain d’Anne Jacques Touvenin et sa marraine Anne Béraud, illettrés…Registre des BMS de Marseille, paroisse des Accoules, année 1734.Transmis par Géraldine Surian.Faits divers de Marseille

L’immigration italienne en Provence au XIXe siècle

caserio

[google-translator] La Provence a été, à la fin du XIXe siècle, une terre d’accueil pour des milliers d’immigrants venus de l’autre côté des Alpes. Tout généalogiste réalisant des relevés d’état-civil se rendra compte que l’arrivée d’immigrants italiens remonte au Second Empire (1852-1870) et que ce phénomène subit une nette accélération dans les années suivantes (Troisième République, à partir de 1875).

Ernest Reyer (1823-1909), compositeur marseillais

ernest-reyer

De son vrai nom Louis Étienne Ernest Rey, Ernest Reyer est né à Marseille le 1er décembre 1823. Son père, notaire marseillais, ne désirait pas voir son fils embrasser une carrière musicale. Il ne lui fit pourtant pas obstacle et lui permit de suivre les cours du Conservatoire de six à seize ans.