13 – Maussane-les-Alpilles

Une macabre découverte (Maussane-les-Alpilles, 12 avril 1806)

maussaneplace

« L’an 1806 et le 25e jour du mois d’avril, pardevant nous, Denis Honnoré Quenin, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, département des Bouches-du-Rhône, canton de Saint-Remy, sont comparus André Boyer, agriculteur, âgé de 24 ans, et Nicolas Anasthay, aussi agriculteur, âgé de 32 ans, lesquels nous ont déclaré que le 12 dudit mois d’avril, ils ont

Emma Teissier (1867-1944), la belle Fortunette des Baux

Portrait de Fortunette.
Coll. de l’auteur

[caption id="attachment_4195" align="alignright" width="246"] Portrait non daté d’Emma Teissier.DR.[/caption] Emma Catherine Teissier est née au quartier du Mas-Long, dans le centre du village de Maussane-les-Alpilles, le 17 janvier 1867 d’un père serrurier, Marcellin Teissier, et de son épouse Marie Constance Tellier. La jeune fille possède un caractère farouche qui fait d’elle une fille indépendante et peu portée à la discipline.

Victime de la foudre (Maussane-les-Alpilles, 3 juillet 1900)

orage

« L’an 1900 et le 4 juillet, à 9 h du matin, heure légale, pardevant nous Chieusse Maurice, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, canton de Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône), sont comparus les sieurs Guichard Paul, concierge à la mairie, âgé de 42 ans, et Geymet Charles, employé, âgé de 23 ans, tous les deux domiciliés à Maussane, lesquels

Une imprudence fatale (Maussane-les-Alpilles,
4 juin 1900)

maussane

« L’an 1900 et le 5 juin, à 9 h du matin, heure légale, pardevant nous Chieusse Maurice, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, canton de Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône), sont comparus les sieurs Guichard Paul, concierge à la mairie, âgé de 42 ans, et Geymet Charles, employé, âgé de 23 ans, tous les deux domiciliés à Maussane, lesquels

Reconnaissance d’enfant par une mère sourde-muette (Maussane-les-Alpilles, 12 février 1875)

registre

« L’an mil huit cent soixante quinze et le douze février, à deux heures du soir, pardevant nous Fréchier Félix Sylvestre, maire de Maussane, faisant fonction d’officier de l’état-civil de ladite commune, est comparue Caroline Moulin, sans profession, âgée de vingt-huit ans, domiciliée à Maussane, sourde-muette, célibataire, qui nous a déclaré au moyen de signes très significatifs et compréhensibles, qu’elle

Les suspects de 1851 à Maussane

maussane-vue-generale

Liste des suspects vivant à Maussane jugés par le Tribunal d’exception de début 1852 : BARTHÉLEMY Jean Louis dit Pologne, né et domicilié à Maussane, messager, condamné à 10 ans de déportation en Algérie. DEYDIER Accurse, 38 ans, né à Grans (13), domicilié à Maussane, cafetier, en fuite le jour de son jugement, condamné à 10 ans de déportation en Algérie.

Une épidémie d’héméralopie à Maussane en mars 1841

maussaneplace

Plusieurs auteurs du XIXe siècle ont signalé un fait curieux qui a trouvé place dans la petite commune de Maussane, dans les Alpilles, en 1841. Ainsi, le Dr. Florent Cunier, dans son livre Annales d’oculistique, Bruxelles, 1842 (p.237-8), cite le médecin-chirurgien du village : « M. Fréchier (1) a (…) eu l’occasion d’observer cette affection [l’héméralopie] sous la forme épidémique.

Un déménagement dramatique (Maussane-les-Alpilles, 13 août 1849)

Registre d’état-civil de Maussane, année 1849« L’an 1849 et le 14 août, à midi, pardevant nous Jean Paul Laclaverie, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, canton de Saint-Remy, département des Bouches-du-Rhône, ont comparu en la maison commune les sieurs Jean Baptiste Brémond, âgé de 55 ans, et Jean Baptiste Brémond, son fils, maçon, âgé de 23 ans,