Accident mortel

Une imprudence fatale (Maussane-les-Alpilles,
4 juin 1900)

maussane

« L’an 1900 et le 5 juin, à 9 h du matin, heure légale, pardevant nous Chieusse Maurice, maire, officier de l’état-civil de la commune de Maussane, canton de Saint-Rémy (Bouches-du-Rhône), sont comparus les sieurs Guichard Paul, concierge à la mairie, âgé de 42 ans, et Geymet Charles, employé, âgé de 23 ans, tous les deux domiciliés à Maussane, lesquels

Tombé d’un olivier (Graveson, 9 novembre 1662)

olivier

« Le neufme du mois de novembre 1662 a esté ensevely Arnoux Deydier dans le semetiere de l’eglise parroch. du lieu de Graveson, estant tombé d’une echelle cuillant d’ollives lequel n’a pu recevoir aucun sacrement. Requiescat in pace. » Photographie : © Adrian Michael, 2008. Licence GNU.

Mort du maire dans une avalanche (Sigoyer, 20 février 1810)

petite-ceuse

« L’an dix huit cent dix et le deuxième jour du mois d’avril, à dix heures du matin, pardevant nous, Jean Sabatier, adjoint faisant les fonctions d’officier public de l’état-civil de la commune de Sigoyer, département des Hautes-Alpes, sont comparus dans mon domicile Pierre Martin, de la commune de Châtillon-du-Désert1, accompagné de Pierre Bonnardel, propriétaire à Sigoyer et majeur, lesquels

Une mauvaise chute (Miramas, 28 juillet 1620)

miramas-rue-sauvaire

« Lan que dessus [1620] et le vint et huictiesme iour dudit moys [juillet] est mort Antoine Bouchet detre tomber dune des roches du barry& a este ensevely a la maniere des xptiens au cimetiere de St Julien et a la tombe de ses peres. » Paroisse de Miramas, AD13, 202 E 236bis, vue 2. Texte transmis par Sébastien Avy.

« Le tonnerre a tué…  » (Le Puy-Saint-Eusèbe, 20 juin 1811)

foudre-tonnerre-gris

« L’an 1811 et le vingtième jour du mois [de] juin, pardevant nous Jean Séard, maire, officier public de l’état civil de la commune du Puy-Saint-Eusèbe, canton de Savines, département des Hautes-Alpes, sont comparus Jean Garnier, âgé de 40 ans, et Jean Bosq, âgé de 28 ans, tous deux cultivateurs domiciliés sur cette commune du Puy-Saint-Eusèbe, qui nous ont déclaré que