Architecture

Chaudun, les ombres du passé

chaudun-1

Le village de Chaudun, à 11 kilomètres de Gap (Hautes-Alpes) comptait 176 habitants en 1806. En raison des enneigements monstrueux dont il était victime chaque hiver, le hameau fut peu à peu déserté et fusionna avec la commune de Gap vers 1895. Au début du XXe siècle, il était déjà en ruine.

L’église Saint-Vincent des Baux

stvincent

L’église paroissiale des Baux-de-Provence est dédiée à saint Vincent dont elle porte le nom. Ce saint, né en Espagne au IIIe siècle de notre ère, occupait les fonctions de diacre de l’évêque Valère. Il fut victime des persécutions anti-chrétiennes du début du IVe siècle. L’église des Baux a été classée au nombre des monuments historiques le 12 juillet 1886.

Bénédiction du sanctuaire (Aureille, 31 janvier 1790)

Aureille, vue générale. © Jean Marie Desbois, 2001.

Le sanctuaire de cette paroisse d’Aureille et les deux chapelles attenantes ayant été construits à neuf par un contribution volontaire de plusieurs personnes, et ajoutés à l’anciene église, ont été bénis le trente un janvier, dimanche de la septuagésime de l’an mil sept cent quatre vingt dix par messire Jean Jacques Jourdan, curé de ladite paroisse, y étant authorizé par

La croix dressée (La Fare-les-Oliviers, 2 février 1750)

Registre paroissial de la Fare-les-OliviersTexte transmis par Laurence Doré« La croix sur piedestail posée près les cabarets, fut dressée avec toutes les solennités le second février 1750 ensuite d’une mission de seize jours entiers donée par Mr Philip curé de Jouques aidé de quelques Mrs voisins et surtout de Mr Olivier de Saint Symphorien.

L’église du Casset et ses pénitents

eglisaintclaude

Le Casset est un hameau de la commune du Monêtier-les-Bains. Il se situe, à une altitude de 1600 mètres environ, entre le Monêtier et le col du Lautaret. Le lieu est enchanteur et est la destination de nombreux randonneurs. Mais les amateurs d’histoire y trouveront aussi leur compte dès lors qu’ils poussent les portes de l’église Saint-Claude (1).