Arrestation

Relation des troubles arrivés à Aix les 12 et 14 décembre 1790 rédigés par la municipalité d’Aix le 17 mars 1791

pendaison-de-pascalis

Les événements survenus à Aix en décembre 1790 ont marqué la mémoire provençale de manière définitive. A l’issue de violentes émeutes ayant secoué la cité du roi René, le drame se termina par le lynchage et la pendaison sur le cours Mirabeau de trois hommes, dont on n’acceptait pas les idées anti-révolutionnaires.

L’arrestation de trois mendiants (Aix-en-Provence, 4 janvier 1803)

« Ce jourd’huy, quatorze nivôse an onze de la République française, nous com[missai]res de police, instruits que dans le cabaret du nommé Escoffier dit la Marchante, il s’y trouvait différents individus sans aveux, avons donné des ordres à nos agents pour amener les dits individus pardevant nous, lesquels emmenés au nombre de trois, un homme et deux femmes, interrogés savoir,