Biographies

Théodore Aubanel (1829-1886), le poète amoureux

Théodore Aubanel, par Étienne Cajart.

[caption id="attachment_11232" align="alignright" width="230"] Théodore Aubanel, par Étienne Cajart.[/caption] Théodore Aubanel naît le 26 mars 1829 à Avignon, dans une famille d’imprimeur, du mariage de Laurent Aubanel et de Thérèse Seyssaud. Il est donc lui-même imprimeur, mais sa passion reste la poésie lyrique provençale. Même si dans sa famille bourgeoise on ne parle que peu le provençal, Théodore Aubanel s’aperçoit que cette langue est vivante tout autour de lui : dans les moindres ruelles et les campagnes d’Avignon, et même dans sa maison où un vieil oncle s’obstine à ne pas parler autrement.

Louis Castagne (1785-1858), botaniste de Miramas

portrait-castagne

[caption id="attachment_10089" align="alignright" width="327"] Fontaine et monument Castagne à Miramas-Village.Coll. part. Sébastien Avy.[/caption] Jean-Louis-Martin Castagne naît le 11 no­vem­bre 1785 dans la pa­roisse Saint-Fer­réol de Mar­seille du ma­riage de Ho­noré-Au­guste Cas­ta­gne et de Ma­rie-Louise de Gras.

Jean Maynier d’Oppède (1495-1558), premier président du Parlement d’Aix

Jean Maynier d'Oppède, gravure de 1724 par Cundier.

[caption id="attachment_9534" align="alignleft" width="254"] Jean Maynier d’Oppède, gravure de 1724 par Cundier.[/caption] Jean May­nier, ba­ron d’Op­pède, est né à Aix le 10 sep­tem­bre 1495. Fils d’Ac­curse May­nier, am­bas­sa­deur de France à Ve­nise, il fut con­seil­ler au par­le­ment d’Aix en 1522, pre­mier pré­si­dent (20 dé­cem­bre 1543) et lieu­te­nant gé­né­ral de Pro­vence (26 fé­vrier 1544).

Joseph Hilaire (1863-1904), maire de Saint-Remy-de-Provence

Joseph Hilaire. DR.

[caption id="attachment_9421" align="alignleft" width="260"] Joseph Hilaire. DR.[/caption] Tho­mas Au­guste Ma­rie Jo­seph Hi­laire, plus sim­ple­ment con­nu sous le nom de Jo­seph Hi­laire, est né le 7 mars 1863 à Saint-Remy-de-Pro­vence (Bou­ches-du-Rhône), d’un père ban­quier, Al­bin Hi­laire, né vers 1826, et de Paule Ma­rie Vic­toire Du­maine, née vers 1836.

Le comte Joseph Chabran (1763-1843), général d’Empire cavaillonnais

Joseph Chabran (vers 1840)
© Musée de Cavaillon.
Avec leur aimable autorisation.

[caption id="attachment_7661" align="alignright" width="294"] Joseph Chabran (vers 1840)© Musée de Cavaillon.Avec leur aimable autorisation.[/caption] Joseph Chabran naît à Cavaillon (Vaucluse) le 21 juin 1763, du mariage de Noël Chabran, agriculteur, et d’Ursule Chabran, une lointaine cousine. La Révolution Se destinant à la carrière ecclésiastique, il devient professeur de mathématiques chez les Oratoriens de 1784 à 1792.