Biographies

Guillaume Garçonnet (1541-1543), premier président du Parlement de Provence

guillaume-garconnet

Guillaume Garçonnet (ou Garçonet) exerçait deux charges au Parlement de Provence, celles d’avocat général et de Garde des Sceaux [1], lorsqu’il fut élevé à la présidence, de laquelle il fut pourvu par lettres patentes de François Ier émises à Châtellerault le 18 juin 1541. Ce magistrat était de Poitiers et avait été conseiller au Parlement de Turin, avant de venir en Provence.

Baptistin Raphel (né en 1857), industriel salonais

b-raphel

Baptistin Joseph Raphel est né à Saint-Victoret, au bord de l’étang de Berre, le 20 février 1857. Il est le fils de Michel Isidore Raphel, un propriétaire du quartier de Pallière, à Saint-Victoret, et d’Anne Rose Baret. Il appartient à la tradition des fabricants d’huiles et de savon de Salon-de-Provence.

Michel Mazarin (1605-1648), un archevêque d’Aix controversé

Intérieur de l'église de la Minerve, à Rome, où est inhumé Michel Mazarin. © J.-Ch. Benoist, 2007,  GNU Free Documentation License version 1.2 et suiv.

Michel Mazarin (né Michele Alessandro Mazzarini le 1er septembre 1605 à Pescina – mort le 31 août 1648 à Rome), professeur de théologie, religieux dominicain, fait maître du sacré palais par le pape Urbain VIII [1], né dans une famille romaine, est archevêque d’Aix-en-Provence de 1645 jusqu’à sa mort, cardinal, vice-roi de Catalogne et ambassadeur extraordinaire à Rome.

Thomas de Cuissiniers, premier président du Parlement de Provence

cuisnier

Thomas de Cuissiniers (ou Cuissinier), avocat général au Parlement de Bordeaux, sa ville natale, et auparavant professeur en jurisprudence à l’université de Poitiers, succéda à la présidence de Gervais de Beaumont. Il commença à exercer cette charge dès les premiers jours de janvier 1530. Il possédait deux qualités qui font les bons magistrats : intégrité et érudition.