Faits divers

Glace et neige à Arles (Arles, 14 janvier 1881)

Le Rhône gelé à Arles. DR.

« Vendredi [14 janvier 1881], dans l’après-midi, la neige a commencé à tomber et a continué pendant la nuit et la matinée de samedi. Aujourd’hui, les rues et places de la ville sont encombrées de neiges. Il en est tombé 15 centimètres. Des hommes travaillent à les enlever. Le thermomètre est descendu jusqu’à [moins] 5 degrés.

Le sui­cide de Lau­rent Vial (La Ro­che­gi­ron, 11 mars 1852)

alois-schornbock-1887-detail

« L’an 1852 et le 12 de mars à 7 heures du matin, pardevant nous Vial Alexandre Frédéric, officier de l’état civil de la commune de La Rochegiron, canton de Banon, ar­ron­dis­se­ment de Forcalquier, dé­par­te­ment des Basses-Alpes, sont comparus le sieur Daumas Antoine, âgé de 64 ans, cultivateur, frère du décédé, et en présence de Chaisse Désiré, âgé de 33 ans,

Tué par un ar­bre (On­gles, 14 dé­cem­bre 1755)

Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net

[caption id="attachment_9725" align="alignright" width="400"] Image courtesy of Stockimages / FreeDigitalPhotos.net[/caption] « L’an que dessus et le quatorzième du mois de décembre, a été en­se­ve­li par moi Esperit Agnellier, se­con­daire de cette paroisse, Honoré Bi­sot, mort aujourd’hui par la chute d’un arbre qui ne lui donna que le temps de recevoir l’absolution, aux présences de Pierre Peyre et de Michel Bardouin, qui n’ont

Une noyade dans la rivière (Trans-en-Provence, 14 avril 1664)

Trans-en-Provence. Le quartier des Moulins. DR.

« Augustin Parian dit Bonhus de la ville de Draguignan a été trouvé mort dans la rivière au-dessous du pont vers les moulins à huile s’y estant noyé selon bruit depuis six à sept jours, Et il a été enterré dans le cimetière de ce lieu de Trans le quatorze avril 1664, fait par moi. » [GOIRAN Prieur] [caption id="attachment_10107" align="aligncenter" width="750"]

Écra­sé par un mur (Mar­seille, 24 jan­vier 1789)

homme-assis-redingote-mur

« L’an 1789 et le vingt-qua­tre jan­vier, avons en­se­ve­li au ci­me­tière de cette église Hen­ri Viau, dont les noms des père et mère sont in­con­nus, Écra­sé par la chute d’une mu­raille dans la mai­son de M. Mou­ton, rue d’Aix, Par or­dre de M. Cha­mel, lieu­te­nant cri­mi­nel au siè­ge de cette ville, At­tes­té par MM.

Tuée par le ton­ner­re (On­gles, 30 juil­let 1753)

Image courtesy of prozac1 / FreeDigitalPhotos.net

[caption id="attachment_9716" align="alignright" width="400"] Image courtesy of prozac1 / FreeDigitalPhotos.net[/caption] « L’an que des­sus, j’ai en­se­ve­li dans le ci­me­tière pa­rois­sial de ce lieu Fran­çoise Lau­gier, morte d’un coup de ton­nerre, ses pa­rents ayant as­sis­té à son en­ter­re­ment, le tren­tième du mois de juil­let, Pré­sents Pierre Peyre et Fran­çois Tu­rin, qui n’ont su signer de ce enquis. » Tardieu Registre paroissial d’Ongles (Al­pes-de-Haute-Provence) Anecdote