Institutions

Fusillé pour désertion (Allauch, 16 mars 1747)

Texte transmis par Françoise Suzanne.BMS Allauch, année 1747.« L’an mil sept cent quarante sept et le seize du mois de mars, Théobald Leher, fils de Pierre et Suzanne Ficher de Milhausen dans le canton de Basel en Suisse* , soldat de la colonelle du régiment de Reding au service d’Espagne ayant fait abjuration de lheresie de Calvin entre les mains de

L’ordonnance sur les chiens (Aix-en-Provence, 9 décembre 1775)

registre

[Pièce annexée – Extrait des registres du parlement] Sur la requête présentée à la cour par le procureur jurisdictionnel du lieu de Perricard1 contenant que sur celle par luy présentée au juge dudit lieu le vingt-trois novembre dernier, ce juge a rendu son ordonnance au bas le même jour portant injonction aux possédans biens dudit lieu de Puiricard qui voudront

Des policiers de piètre qualité (Arles, 14 novembre 1857)

arles-alyscamps

Sous-préfecture des Bouches-du-Rhône. Arles, le 14 novembre 1857, Monsieur le Commissaire Central1 Je suis informé que les rues d’Arles ont été parcourues hier par un certain nombre de mendiants. Je suis d’autant plus surpris de ce fait que je vous ai adressé récemment, de la part de M. le Préfet, des instructions rigoureuses à ce sujet.

Élections sous influence (Eyguières, 17 juin 1857)

eyguieres-vue-generale

Commissariat de police du canton d’Eyguières. Eyguières, le 17 juin 1857 Monsieur le Commissaire Central1 J’ai l’honneur de vous informer, conformément à vos ordres en date du 12 courant que me recommandent le plus grand dévouement et du zèle pour assurer la candidature de M. de Chartreuse aux prochaines élections.

Les gardes-champêtres du canton d’Eyguières (Eyguières, 31 décembre 1857)

Sources : Archives municipales d’Arles, cote J3 Commissariat du canton d’Eyguières.Eyguières, le 31 décembre 1857Monsieur le Commissaire Central (1) J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint l’état de service et la conduite des gardes champêtres du canton.1° Le garde Matheron est toujours le serviteur le plus zélé, dresse de lui-même les procès-verbaux, rend compte de ce qu’il apprécie, exécute les bons conseils

1773, une année à Puyricard

Champ près du hameau de Pontès. © Jean Marie Desbois, 2003

Puyricard, petit village situé au nord d’Aix-en-Provence et dépendant de cette ville, est demeuré durant toute l’histoire, et aujourd’hui encore, une commune à force tendance agricole1. Des champs s’y étendent à perte de vue, entourant un petit bourg ramassé sur l’église paroissiale.