Médecine

La mort du vieillard noceur (Aix-en-Provence, 1er novembre 1873)

mariage-draguignan-thumb

L’an mil huit cent, etc.Pardevant nous, Hivert Pierre-Antoine, commissaire de police de la ville d’Aix, etc.S’est présenté le sieur Segond Basile, aubergiste, rue des Tanneurs n° 30, à Aix, lequel nous a fait la déclaration suivante : « La nuit dernière, vers onze heures du soir, j’ai été prévenu que l’un de mes locataires, de la maison n° 23, rue des

Arnaud, mort de la peste (Martigues, 12 septembre 1719)

Quartier de l'Île, à Martigues. DR.

Le douzième septembre mil sept cent dix neuf, nous avons fait les funérailles d’Imbert Arnaud, matelot, par ordre de sa femme, âgé environ de soixante ans, mort de la peste à la coste du Levant, sur la barque de capitaine Joseph Barthélemy. Registre d’état-civil de Martigues, paroisse de Jonquière. Texte transmis par Géraldine Surian.

Les enfants dans la Provence d’hier

enfant-william-bouguereau

Chez les enfants, les maladies étaient extrêmement redoutées. Combien étaient-ils en effet à ne pas atteindre l’âge de cinq ans, emportés par un mal contre lequel on ne pouvait rien. Aussi, la médecine populaire était vivement recherchée dans chaque situation angoissante. Parents et amis administraient fréquemment lotions et onguents pour soigner le moindre mal (voir le tableau ci-dessous).

La démission de Jacques Richaud pour raisons de santé (Aix-en-Provence, 1er juillet 1845)

mairie-aix-en-provence

L’an mil huit cent quarante-cinq et le premier juillet après midi, le conseil municipal de cette ville d’Aix s’est réuni extraordinairement dans le lieu des séances, par suite des autorisations données par les lettres de M. le Sous-Préfet. Ont été présents : M. Antoine François Aude, maire de la ville d’Aix, officier de la Légion d’Honneur, présidant le conseil.