Religion

La chapelle Saint-Christol, à Mirabeau (Alpes-de-Haute-Provence)

chapelle-saint-christol

Le choix de l’emplacement de la chapelle Saint-Christol n’est pas dû au hasard. Construite en galets au plus tard au XIe siècle (puisque citée en 1079), elle se trouve précisément sur le trajet d’une ancienne voie antique reliant Sisteron à Fréjus, sur l’emplacement d’une ancienne villa gallo-romaine. C’est dire l’ancienneté du choix du site.

Les ossements d’un saint inconnu (Champtercier, 11 novembre 1681)

champtercier

« Le onze novembre an que dessus par ordonnance de Monseigneur l’Illustrissime et Révérendissime évêque de Digne, les ossements d’un dont on ignore le nom ont été transportés du quartier de Sainte-Colombe, appelé vulgairement aux Monges, dans l’église de ce lieu, et ensevelis dans icelle, dans la chapelle de Saint-Sébastien, jouxtant le pilier pour avoir été trouvés lesdits ossements dans une

Restauration de reliques (Ansouis, 19 mai 1721)

buste-reliquaire

« L’an mille sept cent vingt et un et le dix et neuf may selon l’ordre et permission de Mr l’abbé de Villeneuve, vicaire général de monseigneur l’archevêque du jour et an de sa datte et par la permission de monsieur Moret, vicaire de Pertuis et grand vicaire, dans le présent temps de contagion, nous vicaire de la paroisse d’Ansouis à

Fête pour la canonisation de sainte Jeanne de Chantal (Aix-en-Provence, 21 novembre 1768)

Sainte Jeanne de Chantal

[caption id="attachment_5887" align="alignleft" width="203"] Sainte Jeanne de Chantal[/caption] « Le 21e du mois de novembre 1768, Monseigneur l’Archevêque a donné un mandement pour la fête et canonisation de Sainte Jeanne Françoise de Fremiot baronne de Chantal fondatrice des dames religieuses de la Visitation de cette ville d’Aix dont nos pères ont assisté processionnellement avec l’éclat dont le Révérend Père dudit couvent

Sur la mort du pape Clément XIV (Aix-en-Provence, 9 octobre 1774)

Le pape Clément XIV

[caption id="attachment_6014" align="alignleft" width="261"] Le pape Clément XIV[/caption] « Le couvent a satisfait la pompe funèbre de notre très saint père le pape Clément [Laurens Ganganelly] septième souverain pontife des anciens Cordeliers de notre couvent des Saints-Apôtres de la ville de Rome, âgé de 70 ans quatre mois et dix jours, souverain pontife qui a été regretté de tous les

Douchés et vexés (Toulon, 22 janvier 1889)

© sashazamarasha – Fotolia.com

« Avant-hier, dans la soirée, les religieuses de l’ouvroir de Saint-Vincent-de-Paul avaient aperçu plusieurs jeunes gens d’une quinzaine d’années qui essayaient du dehors de grimper aux fenêtres de la salle servant d’atelier. Ennuyées de ces importuns, elles résolurent de s’en délivrer par un coup de maître.

Mort du curé (Vachères, 15 août 1791)

Vacheres_eglise

« L’an mil sept cent quatre-vingt-onze et le quinze août sur les sept heures et demie du matin est mort après avoir reçu les sacrements de l’Église mr Jean Baptiste Étienne Testanière, fils de sr Pierre et de delle Marie Passaire, âgé de septante un ans, curé de ce lieu de Vachères, après avoir édifié son peuple pendant vingt-deux ans

Un prêtre « mort les armes à la main » (Apt, 14 janvier 1785)

Monseigneur Denys Auguste Affre. Archevêque de Paris, 27 Juin 1848 : [estampe] par Maurin, A.. Lithographe. BnF.

« Le quinze fut enseveli, étant mort le jour précédent, muni de tous les sacrements, âgé d’environ quarante-cinq ans, messire Dominique Prat, prêtre chanoine de l’église collégiale de Notre-Dame des Accoules, en la ville de Marseille. Son zèle pour le salut des âmes l’avait emmené ici pour travailler à une mission dans une paroisse du voisinage.