Religion

L’église Saint-Césaire d’Arles

saint-cesaire-arles-facade

Il existe dans le quartier de la Roquette, à Arles, une église connue autrefois sous le nom d’église des Grands-Augustins avant de prendre celui de Saint-Césaire, du nom du célèbre évêque vénéré dans la cité en sa cathédrale ou encore aux Alyscamps.

Baptême de deux cloches
(Saint-Restitut, 1er avril 1646)

Église de Saint-Restitut (Drôme)

« Le premier avril 1646 ont été bénies et baptisées les deux cloches du présent lieu. [caption id="attachment_6303" align="aligncenter" width="709"] Église de Saint-Restitut (Drôme)[/caption] La plus grosse nommée Marie Sauveterre, le parrain Jean Roux dit Senilhac, consul premier, la marraine damoiselle Marthe de Reynaud, femme à monsieur Solier, chastelain.

Les rémunérations du curé (Seyne, 25 mars 1784)

seyne

« Le 25 mars 1784, il a été délibéré au conseil de la communauté qu’à l’avenir on joindra les honoraires de la théologale qui consistent à trente livres pour prêcher aux fêtes solennelles, aux honoraires du Carême qui consistent à 120 livres et qu’on ne donnera plus au prédicateur du Carême un quartier de veau, comme il s’était toujours pratiqué, mais qu’on lui fera

La guérison de Sylvie Julien
(Lincel, 1847)

Lincel, sur la carte de Cassini. DR.

[caption id="attachment_3435" align="alignright" width="234"] Lincel, sur la carte de Cassini. DR.[/caption] En 1846, deux enfants de quinze et onze ans, Mélanie Mathieu et Maximin Giraud, sont les témoins d’une apparition miraculeuse près de La Sallette-Fallavaux, en Isère.

Baptême à la maison (Montgardin,
18 décembre 1766)

nikolaus-naissance

« L’an mil sept cent soixante-six et le dix-huit décembre est né et le même jour a été ondoyé à la maison par Suzanne Bernard, femme de Jean Bonnet, du lieu, ……… Seard, fils de Pierre et de Marguerite Astier, mariés, de Montgardin, et, après l’examen que nous avons fait de l’ondoyement fait en cas pressants, ayant reconnu par la

Morte en odeur de sainteté (Reillanne, 12 février 1792)

antoine-watteau-etude-femme

« Jeanne Isoard, vulgairement appelée Clairon, âgée d’environ quarante-quatre ans, fille à feu Jean Isoard, bastier, et de feue Delphine Eyriès, après une vie des plus exemplaires, est morte munie de tous les sacrements, en odeur de sainteté, le jour d’hier, et a été ensevelie dans le cimetière de cette paroisse aujourd’hui, treizième février mil sept cent quatre-vingt douze.

L’abjuration de Nicolas Azard (Rians, 6 mai 1731)

Abjuration d’un hérétique.
Francisco de Goya (1746-1828)

« L’an mille sept cent trente un et le sixième jour du mois de may, je soussigné Nicolas Azard reconnais en face des saints autels la foy catholique apostolique. J’anathématise publiquement toute hérésie, principalement celles de Calvin, de Luther et de Bâle. Je consens d’être fidèle pendant toute ma vie à l’Église romaine et au siège apostolique.