Éboulement mortel (Saint-Antonin-sur-Bayon, 30 janvier 1855)

Le château de Saint-Antonin. DR.
L’an 1855 et le 30 janvier à 5 heures du soir, par devant nous Joseph Antoine Silvestre, maire, officier de l’état-civil de la commune de Saint-Antonin, canton de Trets, département des Bouches-du-Rhône, sont comparus en notre maison commune les sieurs Joseph David, âgé de 51 ans, cultivateur, et François Thorame, âgé de 39 ans, meunier, demeurant et domiciliés dans ladite commune de Saint-Antonin,
Lesquels ont déclaré que Jacques Brest, âgé de 60 ans, cultivateur, domicilié de Beaurecueil, fils de feu Joseph Brest, vivant cultivateur, et de Victoire Brunau, sans profession, domicilié dans ladite commune de Beaurecueil, célibataire, est décédé à Saint-Antonin aujourd’hui 30 du mois de janvier à 3 heures du soir sur le chemin vicinal du moulin au château de Saint-Antonin, par suite d’un éboulement de terrain qui au même instant lui a occasionné la mort,
Et après nous être assuré du décès sur les lieux même de l’événement, nous avons dressé le présent acte…
  • Registre d’état-civil de Saint-Antonin-sur-Bayon