Fiez-vous aux camarades ! (Toulon, 1er janvier 1895)

Un billet de 100 francs de 1895. DR.

Un billet de 100 francs bleu et rose, le type de billet sorti par Bertrand. DR.

Il est arrivé une mésaventure à un marin toulonnais. Celui-ci, du nom de Gustave Bertrand, 23 ans, matelot mécanicien débarqué du Vinh-Long, se rendait à 18 heures au restaurant du Nil, rue du Gars. Ayant rencontré en chemin un ancien camarade, dénommé Adrien, qu’il n’avait pas revu depuis son départ du service, cinq mois plus tôt, Bertrand l’emmena avec lui.
En marchand, Bertrand tira un objet de sa poche mais fit aussi choir par inadvertance un billet de banque de cent francs.
Adrien lui dit alors qu’il avait tort de garder autant d’argent sur lui et il lui proposa de mettre ce billet dans son portemonnaie pour ne pas le perdre. Ce à quoi le matelot mécanicien consentit.
Les deux amis soupèrent ensemble mais, vers la fin du repas, Adrien sortit et ne reparut plus, gardant ainsi le billet de cent francs.
Fiez-vous aux camarades !
  • Source : Le Petit Var, 2 janvier 1895.