Henri Louis Vadon, médecin et chirurgien d’Aix

henri-louis-vadonHenri Louis Vadon est né le 31 mai 1854 à Puyricard, un quartier au nord d’Aix-en-Provence dans une famille de propriétaires cultivateurs originaires de Puyricard et d’Éguilles.
Peu de choses sont connues à son sujet, sinon la photographie le représentant, ci-contre, et datée de 1902.

Biographie

Henri Vadon exerçait la profession de médecin et chirurgien dans la ville d’Aix. On le voit apparaître dans la vie publique aixoise au début des années 1880 en tant que chef interne de l’hospice civil d’Aix. C’est ainsi qu’il signait de nombreux actes de naissances d’enfants naturels. À la fin des années 1890, il était régulièrement sollicité par la police aixoise et son commissaire d’alors, Hildebert Champion, pour donner son avis sur les blessures dont venaient se plaindre des victimes d’agresseurs.
On trouve ainsi sur GénéProvence un fait divers survenu à Aix le 19 novembre 1896, concernant des violences conjugales dont une femme fut victime. Le docteur Vadon fut chargé de constater les blessures de cette pauvre femme1.
Le docteur était marié à Alexandrine Villevieille, épousée dans les années 1880, et eut pour enfant Marie Madeleine (née à Aix le 25 janvier 1887), qui meurt en bas âge. Une deuxième fille naît peu de temps après. Elle deviendra Mme Paul Dragon2.
En novembre 1924, alors qu’il a dépassé 70 ans, il prend sa retraite de l’hôpital des Arts-et-Métiers et est remplacé par le docteur Vaissade.
Il meurt à Aix en janvier 1926 et ses obsèques ont lieu dans l’église du Saint-Esprit, rue Espariat, en présence de nombreuses personnalités.

Notes

1 On pourra lire cette histoire en cliquant sur le lien suivant : Violences conjugales (Aix-en-Provence, 19 novembre 1896).
2 Renseignement fourni par Mme Hostache-Rousseau.

Photographie

Photographie : Portrait du docteur Henri Vadon vers 1900. D.R.