Jules Meiffren-Laugier, baron de Chartrouse (1804-1877), maire d’Arles

Jules Étienne Henri Meiffren-Laugier, baron de Chartrouse est connu pour avoir notamment été maire d’Arles de 1855 à 1865.
(L’article continue plus bas)
Jules Laugier de Chartrouse Meiffren. Bibliothèque nationale de France

Jules Laugier de Chartrouse Meiffren. Bibliothèque nationale de France

Né à Paris le 25 janvier 1804 de Guillaume Michel Jérôme Meiffren-Laugier (Arles, 1772-id. 1843), qui, lui aussi, exerce la fonction de maire d’Arles, de 1824 à 1830, et de Marie Charlotte Perpétue Asselin, Jules Étienne Henri Meiffren-Laugier suit des études au collège Stanislas puis à la faculté de Paris où il est reçu avocat en 1825. Conseiller municipal de la ville d’Arles, il manifeste des opinions nettement conservatrices et est appelé en 1848 au grade de lieutenant-colonel dans la garde nationale.
Il devient maire d’Arles et conseiller général des Bouches-du-Rhône pour le canton-est d’Arles en 1855. La même année, Bernard Benoît Remacle, député, ayant été nommé préfet, Laugier de Chartrouse est élu le 18 mars membre du Corps législatif dans la troisième circonscription des Bouches-du-Rhône, avec 18 101 voix (18 137 votants sur 36 346 inscrits).
Il fait partie de la majorité dynastique et est réélu, toujours comme candidat officiel, le 22 juin 1857, avec 16 274 voix (19 040 votants sur 36 588 inscrits), contre 1 650 à de Valori et 1 053 à Émile Ollivier, et, le 1er juin 1863, avec 15 917 voix (20 011 votants sur 38 715 inscrits), contre 3 661 à Billot et 286 à de Valori.
Sa réélection est plus vivement disputée au renouvellement de mai 1869 : ce n’est en effet qu’au second tour de scrutin, et à une faible majorité, que Laugier de Chartrouse l’emporta : il obtient 12 529 voix (24 555 votants sur 35 334 inscrits), contre 11 968 à Pelletan.
Il vote constamment avec la droite et opine, en 1870, pour la déclaration de guerre. Il rentre dans la vie privée après le 4-Septembre.
Veuf de Jeanne Fossard, il épouse ensuite Marie Raymonde Césarie de Courtois. Jules Étienne Henri Meiffren-Laugier, baron de Chartrouse, meurt à Arles le 7 février 1877.  

Sources

ROBERT (A) et COUGNY (G), Dictionnaire des Parlementaires français (1789-1889), Paris, 1889, 617 pages.