La lambrusque et son emploi en Provence

lambrusqueLa lambrusque (provençal lambrusco ; ancien provençal labrusca) était une plante répandue dans le sud de la France, et notamment en Provence. De la famille de la vigne, elle porte le nom latin de vitis labrusca (Linné la nomme vitis sylvestris virginiana). Il s’agit donc d’une vigne sauvage et son fruit, petit et noir, à la peau coriace, est comestible, quoique peu agréable au goût. En revanche, ses feuilles argentées lui donnent un aspect particulièrement attrayant. Elle pousse à l’état sauvage dans les haies et les buissons.
Elle était utilisée principalement pour ombrager les terrasses des bastides et des mas de Provence et grimpait allègrement sur les tonnelles et les treilles. On pouvait aussi utiliser ses longues pousses pour en faire des cordes particulièrement résistantes.
Alphonse Daudet évoque cette plante dans sa Chèvre de monsieur Seguin : « Elle tomba dans une troupe de chamois en train de croquer une lambrusque à belles dents… »
On retrouve la lambrusque dans quelques toponymes de Provence, comme le mas des Lambrusques, à Maussane-les-Alpilles (Bouches-du-Rhône) ou le quartier Lambrusque, à Forcalqueiret (Var).

Bibliographie

Dictionnaire universel raisonné de plantes, arbres et arbustes de la France, Pierre-Joseph Buchoz, 1770, p. 176.
Encyclopédie méthodique botanique, Jean-Baptiste de Monet de Lamarck et Jean-Louis Poiret, 1813.
Dictionnaire des sciences naturelles, Frédéric Georges Cuvier, 1822.

  • Photographie : Fruit de la lambrusque avant son développement. By Javier Martin, 2008. DP.