La noyade du jeune Mille (Aix-en-Provence, 13 mai 1825)

« Le commissaire de police à Monsieur le Maire, chevalier de l’ordre royal de la Légion d’Honneur à Aix1,

pont-arc-milles

Monsieur le Maire,
J’ai l’honneur de vous informer que hier sur les onze heures du matin, on a retiré de la rivière de l’Arc, tout près du hameau des Milles, le cadavre d’un jeune enfant de 9 à 10 ans, que l’on a reconnu être celui de Joseph Mille.
Les renseignemens que nous avons pris sur ce malheureux événement nous ont fait connoitre que cet enfant s’étant baigné immédiatement après avoir déjeuné et a été surpris par l’eau et s’est noyé, faute de soin.
J’ai l’honneur d’être avec respect, Monsieur le Maire, votre très humble et très obéissant serviteur.
[J. Fouquet] »

Note

1. Le maire d’Aix-en-Provence est alors Louis Jules Dubourguet.

  • Sources : Archives municipales d’Aix-en-Provence, I1/50, lettre manuscrite.
  • Photographie : Pont sur l’Arc, au hameau des Milles. DR.

Faits divers d’Aix-en-Provence