La seconde abjuration de Pierre Tourres (Furmeyer, 1693)

Jean Calvin (1509-1564). Anonyme. DP.

Jean Calvin (1509-1564).
Anonyme. DP.

« L’an mil six cens quatre vingts treze et le … [sic] Pierre Tourres, fils a feus Pierre et Marguerite Beynet du lieu des Savonyons, ameau de Furmeyer, dioceze de Gap, agé d’environ vingt et six ans, a déclaré qu’après la première abjuration de l’hérésie de Calvin qu’il avoit faite le vingt et septième sep[tem]bre mil six cens quatre vingts cinq entre les mains de messire Clément Santon, curé de Veyne, esté sorti du royaume et avoir participé à la communion de la susdite hérésie et faitées autres exercices et, après la susdite déclaration qu’il a faite dans l’église de Furmeyer en présence du plus grand nombre des paroissiens de Furmeyer, et sans aucun contrainte, a demandé et sollicité le p[è]r[e] curé de Furmeyer de recevoir sa seconde abjuration et en thémoignant un sincère déplaisir de son apostasie a demandé l’absolution et presté sermant en levant la main, de vouloir se confesser et comunier et vivre à l’advenir dans la religion c[at]h[oli]que, ap[ostoli]que et romaine et, après beaucoup de sollicitations et de preuves, il a receu l’absolution de son apostasie de messire David, prêtre moderne de Furmeyer en suite du pouvoir octroyé de nouveau par monseigneur l’évêque de Gap. »

[signatures]
  • Registre paroissial de Furmeyer

 

Commentaires

  1. Anonymous dit :

    L’hérétique qui refusait de signer la seconde abjuration était considéré relaps, c’est-à-dire « hérétique irréductible » et comme tel brûlé vif.
    oh lala ….

    surian13