L’agression de M. Rampal (Cabriès,
21 décembre 1895)

« M. Rampal Auguste, venant de Marseille à Velaux, a été arrêté hier, près de Callas, par quatre individus qui, après lui avoir donné des coups, lui ont enlevé une somme de 6 francs. Effrayés par cette bagarre, les chevaux, seuls, se sont dirigés vers Aix où ils ont été recueillis par M. Michel Bonnet.
M. Rampal, qui avait été laissé sur le terrain de la lutte, se plaint de lésions internes qui ne sont pas graves heureusement. »

  • Le Mémorial d’Aix, 22 décembre 1895, n° 102.