Le déserteur de Corrèze (Aix-en-Provence, 30 novembre 1812)

Les commissaires de police de la ville d’Aix,
À Monsieur le Maire
Monsieur,
Nous avons l’honneur de vous informer que le commandant du poste de la Croix-de-Célony nous a amené un individu qu’ils ont arrêté cette nuit. L’ayant interrogé, il nous a déclaré qu’il s’appelait Darche (Jean), natif de Puy d’Arnac, département de la Corrèze, conscrit de 1813, qu’il fait partie de la troisième compagnie du premier régiment de ligne et qu’il a déserté hier à six heures du soir de Marseille. Il nous a assuré que, reconnaissant le tort qu’il avait eu de déserter, il allait se rendre volontairement au moment où il fut arrêté.MarseilleNous le faisons traduire aux prisons de cette ville pour être mis à votre disposition.
Nous sommes avec respect,
Monsieur le Maire,
Vos très humbles et très obéissants serviteurs
[Commissaire Raymond]

Aix, 30 décembre 1812

déserteur

DR

(Un autre texte accompagne le document)

Garde nationale d’Aix, poste des Plâtrières.

Rapport journalier du 29 au 30 novembre 18121

Je soussigné certifie avoir pris à quatre heures du matin Jean Darssé, déserteur de Marseille, du premier régiment, bataillon de ligne du département de la Corrèze2.

[Chef de poste]

  • Sources : Archives communales d’Aix-en-Provence, I1-48.

Notes

1 On note une différence de date entre les deux rapports. La date la plus probable est le 30 novembre 1812.
2 « Coresse ».