Le scandale des femmes de mauvaise vie (Aix-en-Provence, 12 mai 1791)

Une porte rue du Grand-Séminaire, à Aix. DR.

Une porte rue du Grand-Séminaire, à Aix. DR.

M. le Maire a dit :

« Vous avez à délibérer la réfection d’une porte d’aqueduc dans la rue du Séminaire et sur les dénonciations qui nous ont été faites que les écuries extérieures, adossées au rempart de la plate-forme servaient de retraite à des femmes de mauvaise vie et qu’il était instant de faire cesser ce désordre et ce scandale, en ordonnant de fermer les portes et boucher les fenêtres desdites écuries. » M. le P.d.l.c. (1) ouï : Délibéré 1° de faire rétablir la porte de l’aqueduc dans la rue du Séminaire, 2° de faire boucher les portes et fenêtres des écuries extérieures adossées au rempart entre la porte de la plate-forme et celle de Saint-Louis, pour faire cesser le scandale dont elles sont le théâtre.

1. Abréviation de « procureur de la commune ».

  • Source : Archives communales d’Aix-en-Provence, LL75, f°27, délibérations du conseil municipal.