Le suicide du vaguemestre Pierron (Aix-en-Provence, 26 janvier 1873)

bords-de-l-arc-aix

L’an mil huit cent, etc. (sic)
Nous, Monge Hippolyte, commissaire de police, etc.
Informé, hier, que le cadavre du vaguemestre du régiment en garnison ici avait été aperçu dans la rivière de l’Arc, aux Milles, annexe d’Aix, nous sommes transporté sur les lieux avec M. Rimbaud, docteur médecin, et nous avons constaté qu’un cadavre vêtu d’effets militaires, et qui a été reconnu par des sous-officiers du 112e pour celui du vaguemestre sus-indiqué et disparu depuis une quinzaine de jours, avait descendu le cours de la rivière et avait été arrêté à un certain endroit par des pierres qu’un abaissement du niveau de l’eau avait mis à découvert. La face était violacée d’après l’opinion du docteur qui croit à une mort accidentelle. Il n’existe sur toute l’habitude du corps aucune trace de violence impliquant l’action d’une main criminelle. Il résulte de notre information que militaire appelé Pierron, Remy-Édouard, âgé de 42 ans, né le 16 août 1829 à Monacourt1, canton de Lunéville, département de la Meurthe, fils de Étienne et de Françoise Pierre, avait contracté des habitudes d’ivrognerie qui lui avaient attiré des reproches de la part de ses chefs et on suppose que, considérablement vexé à cette occasion, et la susceptibilité de l’esprit militaire aidant, il se serait suicidé, après avoir laissé toutefois, sur le bord de l’Arc, un carnet retrouvé il y a quelques jours et qui constaterait la régularité des écritures du sous-officier défunt.
Le sieur Séry Philippe, âgé de 30 ans, tuilier aux Milles, déclare qu’il a vu le premier le cadavre, hier à midi.
Dans ces circonstances, l’autorité miliaire s’est chargée de faire transporter le cadavre en question à la caserne et de là à l’hôpital, qui sera inhumé en la forme ordinaire.
De tout quoi, nous avons dressé le présent procès-verbal auquel sera joint le rapport du médecin.
Fait à Aix, etc.


1. Il pourrait s’agir de Moncourt, en Moselle (57).

  • Sources : Archives municipales d’Aix-en-Provence, I1/15 n°152
  • Photographie : Bords de l’Arc. Cliché : E. Jaussaud.



Faits divers d’Aix-en-Provence