Les trafics d’un employé à l’octroi (Aix-en-Provence, 9 février 1873)

  • Sources : Archives communales, cote I1, art. 15, n°171

(9 février 1873)
L’an mil huit cent, etc. (sic) à quatre heures du soir,
Par devant nous, Monge Hippolyte, commissaire de police, etc.
S’est présenté l’agent Louvière, lequel a déclaré ce qui suit:

« Je viens d’arrêter un individu d’Aix que j’ai trouvé vendant sans autorisation des livres sur la voie publique. Ces livres que j’ai saisis sont intitulés, comme il suit:

  • Voyage de Gulliver à Lilliput
  • Rachel ou la belle Juive
  • Histoire de Jean de Calais
  • Les Quatre Fils d’Aymon
  • Joseph vendu par ses frères
  • Estelle et Némorin
  • Vie de Jean Bart
  • Explication des songes
  • L’Imbécile
  • Histoire d’Hippolyte
  • Vie de Geneviève de Brabant
  • Lou Proucès de Carmentran
  • L’Amitié à l’épreuve
  • Physionomie du calembour
  • Trésor d’économie rurale
  • Catéchisme à l’usage des grandes filles
  • Ruth et Noémi
  • Histoire d’Alladdin
  • Galathée
  • Physiologie du bon vivant
  • Guide de la politesse
  • Le Farceur
  • Fanny
  • La Bergère des Alpes
  • Nouveau secrétaire français
  • Lou Groulié bel esprit
  • Mort au bagne de Rochefort
  • La Belle aux cheveux d’or
  • Le Nouvel oracle des dames
  • Le Parfait Bouvier
  • Nouvel Alphabet des animaux
  • L’Ancienne et nouvelle clef des songes
  • Nouvelle Académie des jeux
  • Le Danger de la jalousie
  • L’Enfant trouvé
  • Histoire de Mandin
  • Les Amours de Daphnée et de Philis. »

Nous, commissaire, avons interpellé l’inculpé qui a déclaré se nommer Blanc Jean Baptiste, âgé de 53 ans, employé d’octroi à Aix, demeurant ici, rue Sainte-Croix, n°15.
Il dit qu’il reconnaît d’avoir vendu des livres sans autorisation, mais que l’insuffisance des ressources que lui ménage son emploi pour subvenir aux besoins de sa nombreuse famille l’oblige à se livrer à l’industrie qui le compromet aujourd’hui aux yeux de la loi, faute d’autorisation. Il dit qu’il n’a jamais été poursuivi, ni condamné, et ses antécédents et sa moralité sont bons.
De tout quoi, nous avons dressé le présent procès-verbal.
Fait à Aix, etc.