L’espion de Ténériffe (Aix-en-Provence 19 novembre 1812)

  • Sources : Archives municipales d’Aix-en-Provence, cote I4-1, pièce n°261.

(19 novembre 1812)
Sous-préfecture d’Aix, Bouches-du-Rhône à M. le Maire d’Aix(1).

Aix, le 19 9bre 1812.

Je vous transmets, monsieur, le signalement d’un mulâtre, natif de Ténériffe, nommé Don Diego Correa, et qui prend aussi le nom de Gorballan. Cet homme, qui étoit dans les États-Unis au mois de juin dernier, a été signalé à la police générale comme étant chargé par la junte de Cadix de se rendre en France pour y commettre le plus exécrable attentat.
Je vous invite à prendre sur le champ toutes les mesures convenables pour que cet individu soit arrêté s’il se trouvoit dans votre commune ou s’il venoit à y paroitre; vous aurez soin de m’informer du résultat des mesures que vous aurez prises.
J’ai l’honneur de vous saluer.

Le secrét. en chef
[Moutet]

Signalement:
Agé d’environ 40 à 45 ans, taille d’environ 5 pieds 5 pouces(2), ouvrier en orfèvrerie.


(1) Jean Baptiste Paul Gras, maire d’Aix.
(2) 1,76 m.