Le mendiant foudroyé (Vacqueyras, 11 août 1768)

L'église de Vacqueyras. DR.

L’église de Vacqueyras. DR.

« L’an 1768 et le onzième jour du mois d’août sur les deux heures après midi, Louis-André Maillard, âgé de 24 ans, fils d’Étienne, maître-maçon, et de Marie Faure, natif de la ville d’Avignon, paroisse Saint-Agricol,
« Étant dans la démence dès son enfance, mendiant son pain, très assidu à se rendre aux offices divins et à sonner les cloches,
« Lorsque nous étions menacés d’orage, a été trouvé mort dans l’église, le tonnerre ayant tombé sur la flèche du clocher qu’il a percé, s’étant plongé en-dedans, a passé et pénétré dans l’église, ayant brûlé en partie la dorure de l’autel des âmes du purgatoire, où il a renversé les chandeliers, fait des crevasses et tué ledit André Maillard,
« Que nous avons trouvé assis sur la chaise en-dessous des cordes, ayant les mains jointes et les cheveux du côté gauche en partie brûlés, ce qui a été reconnu de la plus grande partie des paroissiens qui ont accouru à ce spectacle.
« En foi de quoi, »
[TRANCHAND, curé]
  • Anecdote signalée par Sandrine Scarpellini
Faits divers de Vacqueyras