Mort à 102 ans malgré la peste (Aix-en-Provence, 29 septembre 1720)

« anno domini 1720 die vero vigesima nona 7bris joannes douneau animam deo reddidit habens circiter centum et duos annos cuius corpus sepultum fuit in cemeterio beatae mariae magdalenae anno pestis in quorum fidem subscripsi. »
[f. Joannes Baptista sacrista]

« En l’an 1720, le vingt-neuvième de septembre, Jean Douneau a rendu son âme à Dieu, ayant environ 102 ans, dont le corps a été enseveli dans le cimetière Sainte-Marie-Madeleine, l’an de la Peste, en foi de quoi a soussigné.
[frère Jean Baptiste, sacristain]

pestiferes-leide

  • Registre des sépultures du couvent des Trinitaires (Aix)
  • Illustration : La peste pendant le siége de Leide, estampe, 17e s., gravure au burin, Bibliothèque nationale de France.