Mort dans une cabane (Aureille, 20 février 1896)

L’an mil huit cent quatre-vingt seize et le vingt février, à dix heures du matin, par devant nous, Bertrand Gustave, maire, officier de l’état-civil de la commune d’Aureille, canton d’Eyguières, arrondissement d’Arles, département des Bouches-du-Rhône, ont comparu à la mairie les sieurs Bertrand François, âgé de trente quatre ans, et Piquet Joseph, âgé de quarante ans, tous deux cantonniers, domiciliés à Aureille, lesquels nous ont déclaré que ce jourd’hui, à huit heures du matin, étant à leur travail au quartier de la Pradelle, ils ont vu, dans une cabane située dans la propriété d’Henri Espagnet, négociant à Aureille, le cadavre d’un individu paraissant âgé de soixante ans environ.
aureille-panorama
Nous étant transporté sur les lieux, assisté du docteur Curel d’Eyguières, nous avons constaté le décès de l’individu sur lequel a été trouvé un livret d’ouvrierau nom de Gaillard Alexandre, âgé de cinquante cinq ans, chiffonnier ambulant, né à Dortan, département de l’Ain, sans autre renseignement.
De quoi nous avons dressé le présent acte, que les témoins ont signé avec nous, après lecture faite.
[BERTRAND, PIQUET, BERTRAND]
  • Registre d’état-civil d’Aureille, année 1896.
  • Photographie : DR.