Mort d’un forçat enchaîné (Eguilles, 24 août 1694)

« L’an mille six cent nonante quatre et le vingt quatre du mois d’aoust, Jacques du Forest, natif de Lille en Flandre, forçat attaché à la chaîne, passant dans la paroisse d’Aguilles, diocèze d’Aix, est mort, a esté enseveli au cimetière de Saint-Julien dudit Aguilles, témoins maîtres Benoît Longis et Gaspard Aubert, bourgeois dudit lieu, soussignés avec moy ce 24 aoust 1694. »

[signatures]

Commentaires

  1. Anonymous dit :

    Pauvre forçat, il est peut être mort, …lors de ces longues marches…où ils étaient enchainés les uns aux autres…
    En plein été…sans doute est il mort d’épuisement, de chaleur et de soif…