Mort en se mangeant les mains (Rognes, 21 février 1637)

Rognes. Porte XVIe siècle. DR.

Rognes. Porte XVIe siècle. DR.

« Le vingt unième février 1637 avons enseveli un nommé Étienne Joly dans l’église Saint-Étienne, lequel on l’a trouvé mort au quartier de Denier Le Seri, s’étant mangé la pointe des doigts et le gras des mains, l’extrême pauvreté et nécessité l’ayant obligé de se dévorer ; Dieu par sa grâce et sainte bonté regarde la pauvreté et disette de son pauvre peuple et lui veuille donne sa sainte paix et bénédiction. »

  • Registre paroissial de Rognes, année 1637.
  • Texte transcrit et signalé par Marc Es-Cadière