Mortes de la peste (Arles, 1721)

medecin-pesteLivre pour memoire du
iour du deces de nos bonnes
sœurs les religieuses de ce
nostre monastere de Saincte
Ursule de ceste ville d’Arles.

Lan mil sept cent vint un
Dieu envoya le fleau de la
peste dont toute la Provence fut
ravagée, Arles fut de plus mal traitée
comme elle commancea a nos cartiers
aux arenes et plus de nous
nous eumes le malheur den estre
attaque dans nostre monastere
malgre nos precaution le seigneur
voulu nous affliger par la perte
de trois de nos r[eligieu]ses une pantionaire
une servante, la premiere qui nous
fut enlevée fut nostre chere sœur
Anne du S[ain]t Esprit Brunet agée
de trente trois ans dix sept de
religion nous perdimes un tres bon
sujet cestoit une fille de merite et de
vertu sur la fin de sa vie elle avoit
renouvelle sa ferveur elle fit le sacrifice
de ne vouloir point sortir contre son
presentiment et les vices … …
de prendre les mal dieu luy fit
la grace de recevoir les sacrements
et de mourir dans le sentiment
les plus chrestien en bonne religieuse
un lundy vint six du moy de
may a une heure apres midy
elle est enterree dans une basse
cour, dans l’enclos du monastere
le mesme soir vint six may nostre
r[everen]de et chere mere superieure s[œu]r
Marie Seraphigue de S[ain]te Terese
Deyminy fut attaquee du mal et
mourut le premier juin a quattre
heure du soir; ce fut une tres grande
perte pour nous nous fumes prive
dun ecelent sujet et digne de
nos regrets cettoit une fille interieure
qui avoit toute sa vie donnée des
exemple de la plus parfaite reputation
et piété dans une ponctuelle observance
de tous ses devoirs, elle receu les
sacrement sa mort repondis a sa
s[ain]te vie; elle a este enterree hors lenclos
agee de cinquante trois ans
la troisieme religieuse que nous perdime
gut nostre chere sœur Lucresse
de Anges de Laval elle fut attaquee
du mal et mourut le huit juin
a cinq heures du matin le dimenche
de la sainte trinite elle a este
enterree hors lenclos au lieu
destiné cetoit une fille dune grande
innocence des mœurs qui avoit
a cœur le salut de son ame disant
souvent je veux me sauver elle se
preparoit a la mort par plus
dassiduité a la priere et mourut
en paix agee de cinquante trois ans.
+ requiescat in pace +

  • Source : AC Arles, GG224, carnet in-4° non folioté.
  • Texte transmis par Sébastien Avy
  • Illustration : Médecin au temps de la peste, par Paul Fuerst, 1656.

Faits divers d’Arles