Noyé dans le bassin de la Joliette (Marseille, 18 mars 1880)

joliette

« Il résulte d’un rapport dressé le dix-huit mars dernier, à deux heures du soir, par M. Isidore Saint-Jean, commissaire des ports de la ville de Marseille, que le même jour le cadavre d’un individu a été retiré du bassin de la Joliette, en face le quai des Forges. Ledit cadavre était attaché par une corde.
Voici son signalement : paraissant âgé de trente-deux ans, taille moyenne, figure ronde et pleine, cheveux et moustaches bruns, vêtu d’une vareuse en drap bleu, pantalon du même, chemise rouge à raies bleues, flanelle bleue, caleçon rouge, ceinture à raies rouges, bleues et jaunes et chaussé d’une paire de bottines mi-usées.
N’ayant rien trouvé sur ledit cadavre pour établir son identité, il a été transporté à la morgue où le docteur Fauré, après examen, a déclaré que la mort était accidentelle et remontait à un mois environ et que le corps ne portait aucune trace de violence.
L’an mil huit cent quatre vingt et le trois avril, nous officier de l’état-civil avons transcrit le présent procès-verbal dans les registres courants et avons signé. »
  • Registre des transcriptions, état-civil de Marseille
  • Photographie : Port de la Joliette. DR.