Des olives dans la main (Mons, 1er avril 1895)

food-3425223À la date du 1er avril 1895, un acte de décès issu de l’état-civil de la commune de Mons (Var) fait état de la mort de M. Pierre Castelly, à l’âge fort respectable de 80 ans. Veuf de Marie Joséphine Antoinette Gras, Pierre Castelly était né à Mons même et y était domicilié. Il était le fils de Jean Antoine Castelly et de Rose Rolland, tous les deux aussi originaires de Mons.
Un décès qui, hormis l’âge vénérable de cet homme, ne se distingue pas des autres décès survenus la même année dans la commune.
Pourtant, cette disparition a été l’objet d’un article de la presse varoise, en l’occurrence de La République du Var qui évoquait les obsèques de M. Castely le lendemain de sa mort, le 2 avril, à 8 heures du matin, indiquant qu’il était mort en cueillant des olives d’une attaque d’apoplexie foudroyante. Tous les soins qu’il avait reçus avait été vains mais un détail donne une touche d’émotion à ce décès.
En mourant, il avait une poignée d’olives dans la main.
Mort en inspectant ses arbres avec la tendresse d’un père.
  • Source : La République du Var, 6 avril 1895
Faits divers de Mons