Ondoyé par le pied (Martigues, 29 janvier 1761)

« L’an mil sept cens soixante et un et le vingt et neuf de janvier a été ondoyé par le pied dans le sein de sa mère et sous condition à cause de l’incertitude si l’enfant étoit vif ou mort, un garçon, par Jeanne Vincent, sage femme de cette ville, fils ledit garçon de Pierre Simian, travailleur, et de Magdeleine Souche, mariés, ainsi qu’il nous conste par l’examen que nous avons fait de la manière dont a été administré les ondoiements et en avons ici donné acte.
Ladite Jeanne Vincent et Magdeleine Icard, femme de Laurens Fouque, bourdigoulier de cette paroisse, qui nous a rendu compte dudit ondoiement ont déclaré ne savoir écrire, en foi de quoi nous avons signé. »
[PLAUCHE, curé]
  • Registre paroissial de Martigues – Jonquières
  • Texte signalé par Géraldine Surian

 

Commentaires

  1. Anonymous dit :

    Un bourdigoulier est une personne qui travaille dans une bourdigue.

    Le mot Bourdigue vient du latin « borda = roseau »,
    sa définition est : « Enceinte formée avec des claies, des
    perches, etc., sur le bord de la mer, pour prendre du
    poisson à la marée descendante ».

    surian13