Où est né le marquis d’Entrecasteaux ?

Qui ne connaît, ou du moins n’a entendu parler du marquis d’Entrecasteaux ? Antoine Raymond Bruny d’Entrecasteaux, célèbre navigateur, mort dans l’océan Pacifique à la fin du XVIIIe siècle, découvreur de terres nouvelles, comme la Nouvelle-Zélande ou la Nouvelle-Calédonie, a bien une renommée internationale d’aventurier navigateur.
À l’étude de sa biographie, on ne manque toutefois d’être étonné. Les auteurs qui se sont penchés sur sa vie le font tantôt naître à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), tantôt au château d’Entrecasteaux (Var). C’est d’ailleurs l’historien aixois Ambroise Roux-Alphéran qui se pose pour le plus ardent défenseur d’une naissance varoise. Quant à la date, on lit parfois 1737, 1739 voire 1740. Même l’encyclopédie du web Wikipédia se contredit sur le sujet, affirmant sur la page consacré à l’amiral que celui-ci naquit à Aix, tandis que l’article consacré au village d’Entrecasteaux indique que l’amiral y est né, précisément au château. Alors qui croire ?
Une recherche dans les registres paroissiaux de l’église de la Madeleine, à Aix, révèle, à la date du 8 novembre 1737, le baptême du jeune « Antoine Raymond de Bruni d’Entrecasteaux » en ses murs la veille, soir le 7 novembre 1737.
Cet acte se lit ainsi :
Noble Antoine Reymond de Bruni d’Entrecasteaux fils de Messire Jean Baptiste de Bruni d’Entrecasteaux président à mortier au parlement de Provence et de dame Dorothée de l’Estang de Parade est né hier au soir, & a été ondoyé par permission de monseigneur l’archevêque, ce jourd’hui huitième novembre 1737.
Demours curé.

L’archevêque en question est alors Jean-Baptiste de Brancas.
Le débat se doit d’être clos. Et pourtant…



Les archives de la marine (cité in Annales de Provence, 1909, p. 439, 440) donnent au marquis un acte de naissance légèrement différent :

Noble Antoine Remond Joseph de Bruny d’Entrecasteaux fils de Messire Jean Baptiste de Bruny, marquis d’Entrecasteaux, président à mortier au parlement de ce pays de Provence, et de dame Dorothée de Lestang-Parade, après avoir été ondoyé le 8 novembre 1737, a reçu le supplément des cérémonies du baptême ce jourd’hui vingtième janvier mil sept cent trente huit. Parrain, Antoine Joseph de Lestang-Parades, marraine Thérèse de Lestang, marquise de Cabanes.
Nous voila donc avec trois dates : une naissance, à Aix, le 7 novembre 1737, un baptême le 8 novembre 1737 et un supplément de cérémonies du baptême le 20 janvier 1738. Pourquoi ce supplément de cérémonies du baptême ? Une hypothèse peut être que le 8 novembre, à l’évidence, les parrain et marraine étaient absents. Mais est-il nécessaire de refaire une cérémonie pour cette raison ? Un parrain absent donne généralement une procuration à un parent du nouveau-né afin de le représenter à la cérémonie.
De plus, remarquons que le 8 novembre, l’enfant se prénomme Antoine Reymond et que, 2 mois et demi plus tard, il se prénomme Antoine Reymond Joseph. Curieusement, Joseph est le prénom de son parrain.
Dans le cas de cette naissance, le baptême s’est vraisemblablement fait sans parrain ni marraine et sans procuration. Ce qui explique la nouvelle cérémonie au début de l’année suivante et le changement des prénoms du nouveau-né.
Toujours est-il que l’on peut aujourd’hui dire de manière irréfutable que Antoine Reymond Joseph de Bruny d’Entrecasteaux est né le 7 novembre 1737 à Aix-en-Provence et fut baptisé le lendemain en l’église paroissiale de Sainte-Madeleine. Les habitants du village d’Entrecasteaux doivent se résoudre à voir leur illustre aîné appartenir à une autre paroisse que la leur.