Le pendu de Cadolive (Cadolive, 6 janvier 1908)

Ce 6 janvier 1908, vers 3 heures 30 après midi, le nommé Baptistin Ollive, se promenait du côté de la gare de Cadolive, au quartier de la Gare, quand soudain il se trouva en présence d’un individu pendu à une petite branche de pin à l’aide d’un mauvais morceau de fll de fer, qui formait un nœud coulant et les pieds du cadavre touchaient presque le sol.
Aucun papier permettant d’établir l’identité du malheureux n’a été découvert dans les poches de celui-ci, qui paraissait être âgé de 35 à 45 ans, et qui était vêtu d’un gilet de chasse, d’un pantalon de velours et d’une paire de bottines en bon état. Il portait en outre un chapeau de feutre, de petites moustaches, mais pas de barbe. La gendarmerie, immédiatement avisée, se rendit sur les lieux et ouvris une en quête. On ignorait s’il y avait eu crime ou suicide.

Vue générale de Cadolive au début du XXe siècle. DR.

  • Source : Le Petit Marseillais, 8 janvier 1908.
Faits divers de Cadolive