Registres vides pour cause de peste (Auriol, 1720)

  • Registre BMS 1720 Auriol, page de garde
  • Texte transmis par Françoise Suzanne.

« 1720-1721 contient peu de choses attendu la maladie contagieuse pendant lequel temps on n’eut pas pris precaution de tenir un registre des morts de cette maladie qui fit perir dans cette parroisse de quinze a seize cens personnes. »

Commentaires

  1. Anonymous dit :

    Les temps de peste sont connus pour être ceux d’une grande désorganisation sociale, qui paralyse le fonctionnement normal des institutions. En clair, soit les gens fuient, soit ils se claquemurent chez eux, ou soit meurent, et cela concerne aussi bien évidemment les ecclésiastiques…
    L’impact meurtrier de l’épidémie apparaît ainsi « en négatif » dans des registres restés vierges, ou très peu utilisés.